Chaque année depuis plus de 30 ans, le Cercle Marketing Client récompense des étudiants, qui par leur travail personnel, réalisé dans le cadre d’un enseignement en marketing, a contribué à la connaissance et au développement du marketing.

A travers ces récompenses, les membres du Cercle Marketing Client et ses partenaires tiennent également à rendre hommage aux personnes qui s’investissent dans l’enseignement et la formation au marketing, au digital et à la relation client.

Le projet peut être un mémoire, une thèse, une étude ou un rapport de stage abordant un thème du Marketing : marketing relationnel, social media, marketing digital, data driven marketing…

Cette année encore, de nombreux mémoires et thèses de très belle qualité ont été soumis à la lecture des 12 membres du Jury.


Le 14 avril, le Grand Prix du Cercle 2021 a été décerné à Laura Michel, pour son mémoire rédigé en Master à l’INSEEC Bordeaux : En quoi l’essor des sites de vente de vêtements d’occasion en ligne a-t-il modifié les motivations et les rôles des consommateurs ?

Deux autres distinctions ont également été décernées à cette occasion :

– Un Prix Spécial Thèse remis à Oula Bayarassou de l’Université de Grenoble pour sa thèse intitulée Trajectoires de la haine envers la marque – rôle modérateur du narcissisme du consommateur et différences générationnelles

– Un Prix Spécial du Jury remis à Laure Tonson La Tour pour son mémoire La publicité sur les enceintes connectées vocales, rédigé durant son cursus chez SKEMA Business School.

La lauréate du Grand Prix du Cercle reçoit une récompense de 800 € attribuée par le partenaire de l’événement : La Poste Solutions Business

Les deux autres Prix sont dotés d’une récompense de 500 €

Bernard Siouffi, Président du Prix du Cercle commente :

« Dans une année difficile, le Prix du Cercle Marketing Client, fidèle à sa tradition et à son attractivité, a recueilli un bon succès avec 12 dossiers sélectionnés et étudiés par le Jury. Encore une fois il faut se féliciter de la diversité des sujets présentés et de la connaissance sur nos métiers qui avance encore grâce aux étudiants qui continuent de s’intéresser à ses concepts et à ses applications… »