Accueil Catalogue de services HISTORIQUES CLUBS Paris Santé 2021 ONLINE – Club Santé – 09/06/2021

ONLINE – Club Santé – 09/06/2021

0,00 HT

Promesses et inquiétudes autour du nudge en santé

Mercredi 9 juin de 18h à 19h30

Gratuit pour les membres
Replay réservé aux inscrits et aux membres

En 2020 et dans une période compliquée, nous avons digitalisé l’offre des clubs Adetem et tous les marketers, adhérents ou non, ont pu assister gratuitement à plusieurs dizaines de conférences et tables rondes online.
Aujourd’hui, nous avons choisi de réserver de nouveau la gratuité de ces contenus à nos adhérents, mais vous pouvez toujours en profiter moyennant une contribution.
Cette contribution permet de maintenir la qualité de nos contenus mais aussi et surtout de soutenir une association professionnelle.
A vous d’en choisir le montant !

Les nudges sont de plus en plus utilisés dans la société. Ils se développent désormais aussi dans le domaine de la santé. Faut-il s’en féliciter ou s’en inquiéter ? Quelle est l’opportunité d’utiliser des nudges en santé et quelles sont les précautions à prendre ?

Le nudge est une technique issue des sciences comportementales visant à modifier les comportements en douceur, sans contrainte. En anglais, un nudge est un coup de coude destiné à discrètement attirer l’attention de son destinataire, et par là-même, à lui donner un coup de pouce. Pour l’économie comportementale, il s’agit de construire une architecture de choix à partir des biais psychologiques pour que les individus adoptent un comportement prédéfini, celui jugé le plus bénéfique. Par exemple, la tendance au statu quo incite la plupart des individus à conserver le choix par défaut. Dès lors, pour augmenter le nombre de donneurs d’organes, il a suffi à certains pays de renverser le statut par défaut des individus, de non-donneur présumé (sauf à faire la démarche de s’inscrire – opt-in), à donneur présumé (sauf à signifier son refus – opt-out).

Rupture de stock

Le nudge rencontre un succès croissant depuis la publication en 2008 du livre éponyme de deux académiques, Richard Thaler et Cass Sunstein, et plus encore depuis le « prix Nobel d’économie » de Thaler en 2017. En effet, le nudge constitue un outil attractif par sa capacité à influencer directement les comportements de façon rapide, mesurable et à moindre coût, alors qu’avec les moyens traditionnels, changer les comportements s’avère long, incertain et onéreux. Le nudge constitue donc un nouveau levier d’action pour les politiques publiques, en complément des trois piliers classiques – l’éducation, la fiscalité, la réglementation –. Le monde de la santé n’échappe pas à cet engouement. La gestion de la crise COVID-19 a été l’occasion de nombreux nudges, pour inciter les individus à respecter le confinement, adopter les gestes barrières, télécharger l’application TousAntiCovid ou encore se faire vacciner.

Toutefois, le recours aux nudges suscite aussi des controverses. Ses promoteurs vantent l’aide apportée à des individus qui n’ont ni le temps ni la disponibilité d’esprit pour analyser chacune de leur décision : le nudge leur facilite la vie. Mais ses détracteurs lui reprochent son aspect manipulatoire et paternaliste : on se substitue à l’individu pour décider à sa place de ce qui est bon pour lui et on l’influence en ce sens, le plus souvent à son insu. Dans le domaine de la santé, ces interrogations sont vives. Les nudges suscitent beaucoup d’espoirs, mais aussi des inquiétudes sur l’éthique.

  • En quelle mesure les techniques de nudge peuvent-elles contribuer à améliorer les comportements en santé ?
  • Comment les utiliser efficacement et éthiquement ?
  • Son approche « paternaliste libertaire » est-elle conciliable avec l’Education Thérapeutique du Patient, qui vise à autonomiser le patient ?
  • Le nudge peut-il améliorer l’observance médicamenteuse de patients chroniques ?

AVEC L’INTERVENTION DE :

circle-cropped (77)

Kevin Dolgin
Co-Fondateur d’Observia

circle-cropped (78)

Marie-Eve Laporte
Maîtresse de Conférences en marketing à l’IAE Paris-Sorbonne

circle-cropped (79)

Pascal Meier
Chef du service de néphrologie à l’AGDUC (Association Grenobloise pour la Dialyse des Urémiques Chroniques)

ANIMATION :

Karim

Karim Zinaï
Président
ALMEDYS LIFE

INFOS PRATIQUES

Mercredi 9 juin
17h55 – Ouverture du webinar
18h : Début de la conférence en ligne
19h30 : Fin du webinar

Gratuit pour les membres
Contribution Libre pour les non-membres :

– Prix Eco : 20€
– Juste Prix : 35€
– Prix Soutien : 50€
Inscription obligatoire

La veille de la conférence, vous recevrez le détail par mail pour nous rejoindre via Livestorm.